Foyer des graves

Foyer communal / villenave d’ornon / livré en 2010 / 370 000 € HT
comard granger architectes

Le parti architectural propose deux écritures. Une halle d’ardoise noire, lieu des activités qui enchâsse deux volumes de bois. A l’intérieur, le faux plafond travaille dans ce même sens, une rigueur dans les espaces techniques de 2 volumes, des lignes plus travaillées dans la grande halle. Le mobilier vient faire cloison en laissant l’enveloppe intérieure s’exprimer. Des touches colorées très prononcées animent l’espace : volume de l’entrée, sanitaires. Le projet s’oriente vers une architecture passive : des vitrages bien orientés, une façade nord apportant un air frais, un contrôle solaire des vitrages sud, une climatisation réversible couplée à une régulation centrale et une pompe à chaleur (cible HQE 13).

Un module simple abrite la salle, et deux modules techniques se greffent et répondent aux besoins du programme (la cuisine en liaison froide et les vestiaires sanitaires). Un soin est apporté sur les locaux de la cuisine. Une CTA installée en toiture gère l’ensemble de la qualité de l’air ; elle compense l’air extrait des hottes en récupérant aussi les watts gratuits.
Toute la structure est en ossature bois dont l’isolation (12+10cm) permet d’atteindre les performances BBC. Une enveloppe en ardoise traite la couverture et le bardage de la grande halle, alors qu’une vêture en bardage bois abouté enveloppe les espaces techniques.
L’ensemble sera accessible aux personnes à mobilité réduite mais va plus largement privilégier l’accès et les circulations pour les personnes âgées. Une grande attention sera portée aux qualités acoustiques intérieures (cible HQE 9).
A la visibilité nocturne mais aussi diurne des abords et de l’équipement, notre travail avec un graphiste a permis de créer une signalétique de l’ensemble homogène et explicite. Les protections solaires par brise soleil fixes complétés par des stores extérieurs permettent un contrôle sur les apports solaires tout en plongeant la halle dans une lumière naturelle très présente pour les personnes âgées. Un carrelage au calepinage travaillé permet d’animer le sol et répond aux faux plafonds. Ces facettes en plaque de plâtre perforé (type gyptone line) traitent l’acoustique de la salle. Les couleurs sont sobres (3 tons de gris et le blanc) pour laisser les lignes du projet faire décoration et répondre à la rigueur des enveloppes extérieures. Le simple parcours de la lumière (3 expositions Nord, Sud et Ouest) permettent le changement de teintes du lieu.