Ecole Libération

Accueil périscolaire / Parempuyre / Livré en 2010 / 497 000 € HT
comard granger architectes

Les objectifs du Maître d’Ouvrage : assurer le bon fonctionnement des activités périscolaires et administratives, sous la forme d’un équipement approprié pour les enfants de 6 à 12 ans, et pour le personnel enseignant et municipal. Le traitement architectural de cet équipement doit être intégré dans son environnement immédiat, en parfaite cohérence avec le caractère architectural des façades en pierre des bâtisses médocaines. Les façades sur la cour sont largement vitrées afin d’assurer une transparence et une légèreté à l’ensemble, contrastant avec les façades maçonnées sur rue. Les cloisonnements et la façade sur cour indépendants de la structure porteuse (poteaux / poutres) permettront une modularité ultérieure pour une redistribution éventuelle des locaux (cible HQE 2 très performante). Une centrale double flux assure un confort d’air intérieur, renouvelé, préchauffé et sain. En complément, la toiture peut recevoir une végétalisation pour limiter les rejets des EP, elle a aussi une vocation pédagogique appropriée pour une école. Sur la cour intérieure, le bâtiment, par cette nouvelle intervention, crée une dynamique par les facettes et des espaces proportionnés. Il identifie aussi clairement l’accueil périscolaire comme un prolongement des activités de l’école. Après la démolition du bâtiment au milieu de la cour, une autre lisibilité est donnée à cet espace, et chaque façade intérieure définira un programme particulier : réfectoire, salle de classe, accueil périscolaire,…

Un travail chromatique et d’écritures graphiques sur l’ensemble du projet conduit à une nouvelle lecture du bâtiment et de ces usages, et y apporte aussi un caractère ludique. Ce travail réalisé avec un graphiste permet de transmettre aux jeunes générations des émotions, des espaces poétiques et pédagogiques. La façade devient elle-même un lieu de savoir, elle permet aussi de valoriser la remise en état général des espaces extérieurs et de marquer les fonctions nouvelles depuis la cour (cible HQE 10 performante). La façade sur rue est plus fonctionnelle. Isolant du bruit de la route passante, elle est lourde, en maçonnerie traditionnelle. Elle continue le travail d’appel de la fonction. Un décroché de façade marque l’entrée, et la couleur orange affirme le lieu. Un percement « aléatoire » des ouvertures apporte une lumière naturelle dans le bâtiment aux points stratégiques. Deux tailles animent la rue pour s’ajuster aux enfants et au personnel.